Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines d'anarchie...

Parlons du Référendum d’Initiative Populaire...

Ils l’appelleront donc le RIP...

«On» parle donc du Référendum d’Initiative Populaire. Oui, Populaire pas citoyen. 

Citoyen ça aurait été trop sérieux, ça aurait induit beaucoup plus de responsabilités et puis ça aurait écorché trop de gueule...

Populaire c’est bien, ça fait baloche du samedi soir, ça fait soupe, ça maintien les égos à leur juste place quoi...

Faut pas déconner avec les mots. Citoyen c’est le mot qu’on utilise quand on veux caresser le pèlerin dans le sans du poil. Quand on veux mobiliser l’électeur pour qu’il remplisse les urnes.

C’est pas un mots qu’on utilise pour nommer n’importe quoi et surement pas pour nommer un référendum.

Imaginez le bordel si le référendum devenait citoyen ? L’électeur pourrait se prendre au jeu de la citoyenneté et comme il se verrait sollicité pour autre chose que pour élire connement des blaireaux imposés par d’autres, il pourrait même y prendre gout...

Impensable le truc, non ?

Une France qui tournerait grâce à des citoyens responsables et non plus qui ne tournerait pas grâce à des électeurs soumis donc irresponsable. Ou plutôt rendu irresponsable par le jeu de l’élection. 

Alors c’est sur que l’idée d’un RIP est plus parlante, plus vendeuse que l’idée d’un RIC. 

RIP tout le monde connait c’est reposant et tellement évocateur. Un peu comme un truc qu’on enterre, non ?

 

Requiescat In Pace citoyen, d’autres veilles sur toi, d’autres veilles pour toi...

 

RIP.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article