Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines d'anarchie...

Macron ne réforme pas… Il renforce, il consolide et il augmente le pouvoir des puissants.

Macron ne réforme pas… Il renforce, il consolide et il augmente le pouvoir des puissants.

Deux mois auront suffit à faire le tour du sujet et du personnage. 

La grande transformation du pays au profit de son peuple souverain n’est pas pour tout de suite. 

Bien au contraire, devant la grogne qui monte, la réponse des pouvoirs de l’argent est de verrouiller, d’augmenter et de consolider les « acquis » des plus riches.
C’est vrai que les riches ont trouvés en Macron le porteur de projet idéal. Il est juste assez tarte pour scier lui même la branche sur laquelle il est assis et il est juste assez con pour ne pas s’en rendre compte.
Si vous rajoutez à ça le résultat des législatives vous touchez presque au sublime de l’ubuesque. 

Seulement deux mois de présence, seulement deux mois de nuisances et tout est dit. Aucune des décisions prises, aucune des lois votées n’est et ne sera au bénéfice du peuple qu’elles sont pourtant sensées servir.
La macronie affiche déjà fièrement ses lettres de noblesse. Elles sont celle du « TPMG » (tout pour ma gueule).
Je ne vous parlerais pas ici de telle décret ou de telle loi. Tout va dans le même sens et tout sert les mêmes buts. Servir le fric, légaliser l’immoralité.
Le coup de la DRH de Danone proclamé ministre du travail n’est qu’un épi phénomène au regard de ce qui viendra après. 

Une DRH ministre du travail, il fallait oser, mais l’anomie généralisée de ce pays le permet.
Et oui, dans ce monde du fric l’humain n’est qu’une ressource. Une ressource comme les autres et le propre du capitalisme est d’exploiter toutes les ressources jusqu’à leur épuisement. 

Les quelques députés de gauche soulignent que l’humain devient déjà une variable d’ajustement. Ils n’ont pas tord mais ce faisant ils signifient qu’ils ont la vue plutôt courte. C’est ballot, mais la seule ressource de cette planète qui augmente de manière exponentielle, c’est l’être humain.
Ces 7 milliards d’hommes et de femmes qui se reproduisent presque aussi vite que des lapins sont une manne pour le capitalisme. D’ou l’urgence et l’importance de faire reculer leurs droits, de les renvoyer au moyen-âge. 7 milliards de bêtes de somme, 7 milliards d’esclaves moderne prêt à tout pour pouvoir continuer à consommer, donc à paraitre.

Dire qu’une fois de plus tout ça se met en en place grâce à une ultra minorité.
Prenons les chiffres. Pas ceux de la présidentielle, ceux des législatives.

Macron revendique une adhésion forte et sans tâche alors qu’il doit son élection à un vote barrage.
Il nous suffit de regarder les chiffres des législatives pour voir ce qu’il en est réellement de cette adhésion.
Votes pour la république en marche : 16,55% des inscrits.
Source : intérieur.gouv.fr

16,55% des inscrits adhèrent à Macron. Ca veut dire que 83,45% n’adhèrent pas à Macron et ne me parlez pas des opportunistes du Modem ou des « constructifs » qui tapinent autour pour avoir le droit de bouffer à la gamelle.

Ces 16,55% expliquent aussi autre chose. Ils expliquent le volume de chèvres présentes dans l’hémicycle. Du jamais vu.
Avant Macron l’immense majorité des députés était nulle. Avec Macron elle est devenue archi-nulle. 

Heureusement que le système électoral est favorable à l’effet troupeau (même minimal (16,55%)) et qu’il n’est pas assujetti à un quorum à atteindre.
Oui, heureusement, vous imaginez l’enfer pour ces gens là si la France commençait à ressembler à une démocratie ?

Voilà, je vais m’arrêter là pour aujourd’hui…

A bientôt les gens.

#grêvegénérale.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article