Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines d'anarchie...

Le temps n’est plus aux négociations… Maintenant c’est le temps de la grève générale illimitée.

Le temps n’est plus aux négociations… Maintenant c’est le temps de la grève générale illimitée.

Ils vivent grâce à votre travail, donc grâce à votre argent… Coupez leur les vivres et ils crèveront la gueule ouverte… 

Le temps n’est plus aux négociations… Maintenant c’est le temps de la grève générale illimitée.

C’est rigolo cette période ou tout le monde s’invente mille raisons de tourner en rond.
C’est rigolo parce que ça met très clairement en lumière que la peur du changement est bien plus forte que son désir. 

Dans ce « nouveau » jeu, la France insoumise joue parfaitement son rôle. A elle seule elle autorise les « T’as entendu ce qu’ils lui ont mis au ministre ? », « T’as vu comme il a pris cher le Macron ? ».
Comme si toutes ces joutes verbales avaient la plus petite incidence et qu’elles pesaient le moindre poids. 
Une fois de plus « on » brassent de l’air, « on » font du bruit et les « on » se font plaisir.
C’est bien connu, l’onanisme soulage les tensions. Ceci dit, toute cette mascarade reste de la branlette qui n’ira pas plus loin qu’un jet de sperme.

Même les syndicats sont de la fête de la procrastination. Pour eux, le feu au lac est prévu en septembre. Avant il fait trop chaud et puis il y a la location du mobile-home au Cap-dAgue en aout.

Alors je sais, il y en a plein qui vont me dire « qu’ils » ont le mérite d’être là et de faire le job.
La vraie question est « Mais de quel job il s’agit ? ».

Celui de nourrir l’illusion qui permet au régime de mettre en place les outils de sa toute puissance ?
Celui du capital qui lui permet d’engranger avant « l’hiver » ?
Ou plus simplement celui des bourgeois et des nantis ?

55% des inscrits ont refusés d’être représentés et même si beaucoup n’ont pas mesuré le poids et les effets induits de leur refus, il appartient aujourd’hui aux cautionnaires du régime et du système (les élus et les électeurs) d’assumer leur caution
. 

C’est ballot, mais même (et surtout) les collabos passent toujours les premiers à la caisse. 

Le deuxième tour de la présidentielle a fixé les forces en présence. 25% des inscrits sont des abstentionnistes convaincus qui ne cèdent devant rien (même devant le spectre du FN). Ca nous laisse 75% de carpettes prêtes à tout et a n’importe quoi quoi pour éviter le changement.
Vous ne vouliez pas de Macron mais vous avez voté Macron pour éviter le FN ?
Bravo, aujourd’hui vous avez évités la peste au profit du choléra…
Pire, vous avez légitimé le choléra dans son statut de fléau majoritaire. 

« On » aura beau dire, mais parfois la connerie ça devient de l’art, du grand art… 

Plus on avance et plus je rigole. Aujourd’hui je vois les députés de la France insoumise se contorsionner (sans cravate) sur les bancs de l’assemblée dite « nationale » en essayant de donner du sens à leur présence inutile.
C’est vrai que leur projet c’est une 6ème république et qu’une première vraie démocratie c’est pas leur trip vu qu’ils n’en tireraient aucun avantage. 

C’est vrai, mais en même temps c’est pas une justification suffisante à leur présence donc à leur caution du régime.

Je ne vais pas revenir sur le dégout que m’inspire les syndicats. Ceux qui lisent mes mots savent qu’ils n’ont a mes yeux aucun crédit.

Je dois même avouer que si j’écris ces mots c’est juste pour être en paix avec moi même vu que tous mes accès à internet se réduisent un peu plus tous les jours.
Donc j’écris pour pouvoir me dire « C’est bon, tu leur a dit ».

Pour finir, je vais essayer d’être constructif en disant une fois de plus que le seul langage qu’ils comprennent (les bourgeois) c’est celui du fric.
Donc le seul moyen de les toucher et de les faire bouger c’est en les frappant au porte monnaie. Leur porte monnaie c’est notre force et notre puissance de travail. Sans nous ils ne sont rien, ils ne font rien et ils ne représentent rien.
Alors c’est vrai que ça passe par un régime pâte et patates durant 2 ou 3 mois. Mais c’est quoi 2 ou 3 mois pour se débarrasser définitivement d’un cancer ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bourceau 13/07/2017 22:48

Salut Philippe, ho putain que c'est bon......trop bon.Merci Phil.Je fais suivre...là ou c'est pas autorisé.MDR.

Phil Le Mot Dit 14/07/2017 05:16

C'est la pour ça... ;o))