Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines d'anarchie...

Sortir du temp court pour rentrer dans le temp long…

Sortir du temp court pour rentrer dans le temp long…

C’est comme un cycle infernal, comme un jour sans fin, comme un éternel recommencement.
Tous les 5 ans la France remet les compteurs à zéro et elle repart pour un tour.

Son espoir, sa vitalité « démocratique », son acharnement elle les puise dans son outil l’élection.
Saint graal de sa rédemption prochaine. Saint graal de sa rédemption certaine.
Alpha et oméga de son changement, de son expression démocratique, de la citoyenneté.

L’élection…
Quelle merveilleuse idée, quelle merveilleuse invention, quelle merveilleuse arnaque.
En 200 ans de suffrage universelle elle n’a jamais produit aucun effet positif pour le peuple. Et pourtant, en 200 ans elle n’a pas perdu une once de l’illusion qui lui permet de perdurer.
Les gens continuent à y croire dur comme fer.
L’élection c’est le changement et l’élection c’est la démocratie. Gare à celui qui prétendra le contraire. Il sera immédiatement étiqueté et catalogué. Facho, complotiste, anti démocrate, il héritera immédiatement de tous ces noms d’oiseau.

Alors c’est vrai que pour sortir de toute cette merde, l’idéal serait que sur un coup de baguette magique (l’élection) un vrai changement s’opère. C’est vrai.
Mais être réaliste aujourd’hui c’est constater que 200 ans d’élections, donc que des centaines de coups de baguettes magique n’ont jamais rien changé.
Le coq français chante toujours avec ses deux pattes dans la merde. Il y chante depuis si longtemps que la France a fini par en faire un emblème.

Nous pouvons donc considérer très sérieusement et avec certitude qu’une ou que 100 élections de plus, ne produiront rien de plus que 200 ans d’improductivité totale.

Ce constat n’est pas fataliste, il est juste réaliste et il me fait arriver au sujet de ce mot.

Sortir du temp court pour rentrer dans le temp long.

Ca veut dire quoi ?
Ca veut dire que le cycle actuel des élections nous maintiens dans une forme de mensonge et de déni de réalité de masse.
Nous élisons pour obtenir un changement rapide et ce changement rapide ne se produisant jamais nous attendons l’échéance suivante pour a nouveau élire pour obtenir un changement.

C’est ballot vous ne trouvez pas ? Complètement crétin mais ballot. Parce que du coup le changement ne se produit jamais.
Avec 200 ans d’existence, de recul et d’expérience on peu même dire aujourd'hui qu’on élit pour que le changement ne se produise jamais. 

C’est ici que je vous propose de sortir de cette logique du temp court qui ne produit aucun changement pour rentrer dans une logique du temp long, qu’il elle produira beaucoup de changement.

Première étape, commencez par ne plus rien attendre de l’élection.
Vous savez qu’elle ne produira rien et que vous serez donc déçus à l’arrivée si vous en attendez quelques chose. Donc arrêtez d’y croire.
C’est simple et vous allez voir qu’un premier changement immédiat se produit. Comme vous n’attendez plus rien de l’élection vous êtes déjà sur de ne plus être déçus.

Deuxième étape, Pour qui je vote vu que je sais que l’élection ne produira aucun changement ?
Là, les plus malins ont déjà compris.
Ben oui, pour qui voter quand on sait preuve en mains que l’élection ne produit aucun changement ?

Voter blanc ? Pourquoi pas ?
Mais surtout pourquoi ?
Pourquoi voter blanc quand on sait que l’élection ne produit aucun changement ?
Pour cautionner un système qui ne produit aucun changement ?
A quoi ça sert de cautionner un système qui ne sert à rien ?
Pour moi ça ne sert à rien.

C’est là qu’on rentre physiquement dans le temps long.

Au final, puisque l’élection ne sert à rien, il ne sert à rien de s’en servir. Un outil inutile, n’est de fait pas un outil puisqu’il est inutile.

Le temps long c’est combien de cycles électoral faudra t’il pour que les urnes soient complètement désertés ? 

A la question « mais en attendant on fait quoi ? «  la réponse est : « on fait comme on a toujours fait vu que l’élection ne sert à rien. Ce nombre de cycles du temps long ne produira aucun changement puisque tant que l’élection sera active, elle ne produira aucun changement. ».

 

#BoycottElections. 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article