Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines d'anarchie...

Alors... Election expression, ou… Election participation ?

Alors... Election expression, ou… Election participation ?

Avec une abstention à 80%, la question devient de plus en plus cruciale. L’élection sert-elle à exprimer ou l’élection sert-elle uniquement à participer ? Sortons du cadre simple de l’élection et prenons un peu de hauteur pour bien faire la différence entre expression et participation. 

Le discours général du régime et du système est que l’unique outil d’expression du citoyen est ce moment privilégié dans sa vie de citoyen, c’est le vote. La doxa est rodée comme du papier à musique. « Aux prochaines élections vous n’avez qu’à le virer ». Dans un référendum c’est pareil « T’as qu’à voter non si tu n’es pas d’accord ». 

Ça, c’est pour l’image, pour le fun, pour l’illusion, pour les gogos, pour ceux qui regardent TF1 et France2 donc pour les illettrés politiques. Les gens qui votent encore. Dans les faits, et nous le savons tous depuis le référendum de 2005 et plus récemment depuis le « mon ennemi c’est la finance », notre avis, donc notre expression n’a aucune espèce d’importance et il n’est même pas pris en compte vu qu’il n’est pas respecté. 

Comprenons nous bien, ils pourraient très bien se passer de l’élection s’ils voulaient puisque l’outil qu’ils ont mis en place leur permet déjà de construire des fausses majorités à partir de 0,01% d’expression (de votants). Alors pourquoi ils s’emmerdent à organiser toutes leurs mascarades démocratiques ? Oui, pourquoi sinon pour préserver l’illusion, sinon pour simuler une simili légitimité ? 

C’est con à dire et ça va en faire hurler plein, mais élire n’est pas décider et élire n’est pas non plus choisir. Les décisions sont prises ailleurs, autre part, par d’autres gens. Dans des colloques du type Bilderberg. C’est là qu’ils dessinent les orientations de la vie sur terre. Même méthode pour le choix des « élus ». C’est en vase clos, en petit comité, en ultra minorité qu’ils identifient les futures têtes à Neuneu. Ils se foutent de la couleur et du pédigrée. Tous les candidats « éligibles » sont estampillés Bilderberg sinon ils ne sont pas élus. Ils sont utiles puisqu’ils servent l’illusion de la démocratie. C’est pour cette raison qu’ils sont bichonnés juste ce qu’il faut mais pas trop quand même. Mais j’en reviens au pourquoi s’emmerdent-ils à organiser une telle mascarade alors qu’elle ne sert absolument à rien ? Ben c’est justement parce qu’elle est vide d’utilité qu’elle est utile. Quelle que soit l’issue, elle permet une grande inspiration entre les périodes d’apnées. Tous les 5 ans ils font mine de te donner la parole pour que tu puisses y déverser toute ta hargne et après tu repars pour un tour jusqu’à la prochaine simulation. 

Alors comment en finir, comment s’en sortir ? C’est là que l’arnaque est fabuleuse. En votant ? Nous venons de voir que les candidats non estampillés ne sont là que pour donner l’illusion et qu’ils ne sont jamais élus. Donc non, pas par le vote. Par le vote blanc ? Idem, lui ne sera jamais reconnu, parce que s’il l’était, il serait l’unique outil capable de bouleverser la donne. Alors, vous pouvez choisir de militer pour sa reconnaissance, mais vous pouvez aussi choisir de perdre du temps. Vous obtiendrez le même résultat. Ils ne mettront jamais en place dans leur système un outil qui serait fatal à leur système. C’est malheureux à dire, mais la seule porte de sortie c’est de sortir du jeu. Et sortir du jeu, c’est, comme cela l’indique, arrêter d’y participer. Les plus sceptiques vont trouver ça paradoxal, mais l’unique moyen d’agir est de choisir de ne plus faire. Alors ça ne suffit pas. Il faut aussi dire pourquoi on a décidé de ne plus participer au jeu. C’est d’ailleurs ce que je viens de vous expliquer à vous qui me lisez. Ne plus faire, dire pourquoi et dénoncer la non prise en compte de cet acte et de cette expression. 

En d’autres termes, il faut porter le débat sur le terrain de la morale. Comme cela a été fait pour l’esclavage et pour l’apartheid… Ces deux choses étaient parfaitement légales et rien mais vraiment rien ne laissait présager leur disparition. C’est bien leur moralité qui leur a été fatale. C’est pareil pour notre sujet du jour. Est-il normal donc moral de pouvoir être élu avec une participation de 0,01% ? Non et je pense que c’est clair pour tout le monde ça. Autre question, est-il normal qu’une Constitution autorise une telle chose ? Là aussi la réponse est non pour tout le monde. 

Et pour finir, vu que c’est clair pour tout le monde qu’il y a arnaque, où il y arnaque et qui sont les arnaqueurs : doit-on continuer à croiser les bras et à tolérer ce que de toute évidence nous savons tous ? 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article