Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines d'anarchie...

Nous vivons sous le régime des opportunistes…

Nous vivons sous le régime des opportunistes…

Dans le système et le régime actuel, l’homme politique est toujours et rien de plus qu’un opportuniste.

Aucun de ses mots n’est dictés par autre chose que par le gain qu’il peut lui rapporter.
Ce gain peut concerner son image, donc sa notoriété, mais son but est toujours qu’il se transforme en espèce sonnante et trébuchante.
Quand il prend position sur un sujet c’est qu’il a préalablement fait la part des choses entre les pertes et les profits que cette position allait générer pour sa gueule.
Si la perte est trop importante, il se contante de fermer sa gueule. 

C’est pour cette raison que les politiques qui ne sont soit disant pas tous pourrit (vu que tous ne le sont pas (la bonne blague ça)), sont si silencieux sur tellement de sujets.
Pourtant, le volume de lois félonnes et scélérates qui sont passées sous silence sont l’immense majorité des lois qui sont votés, même et surtout par les plus silencieux d’entre eux.

Vous doutez de cette analyse ?

Ouvrez les yeux et regardez objectivement les faits.

Le FN et son dogme nauséabond a le vent en poupe. Du coup, toute la diaspora des « élites » s’aligne pour être dans le sens du vent.
Le fascisme est tendance ? Tous deviennent fascistes.
Le racisme est tendance ? Tous deviennent racistes.
La xénophobie est tendance ? Tous deviennent xénophobe.
L’islamophobie est tendance ? Tous deviennent islamophobe. 

On peu tout passer en revue, ça marche avec tous les registres. De l’homophobie au climato-scepticisme. 

C’est super cool comme système. Pas besoin d’avoir de convictions et encore moins d’idées. Tu surf sur les courants bien stigmatisant dont la Pravda Full HD et papier sont friandes et tu es sur de te faire connaitre et même de te faire élire.
Que tu surf sur des immondices n’a aucune importance. Que tu n’ai aucune vergogne t’es même utile puisque cela te permet de chier sur tes propres « compagnons » d’arme.
Une vraie cuve à lisier dégoulinante. Plus ça pue, plus ça contribue.

Je le répète souvent dans mes articles, mais la seule vraie question qui se pose et que nous devons nous poser n’est pas « qui choisir ? », mais « Comment cela se fait t’il qu’on se pose encore la question du choix quand le seul choix qui s’impose est celui du bon sens et que le bon sens nous dit : « tirez la chasse, videz cette cuve à merde, passez à autre chose, mais surtout, n’élisez plus. Votre problème c’est eux. Sans eux, la France se portera 100 000 fois mieux. ».

Nous vivons sous le régime des opportunistes…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article