Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Graines d'anarchie...

Normal qu’elle se lâche… La bête immonde.

Normal qu’elle se lâche… La bête immonde.

71 ans qu’elle se terrait, muette, sournoise, opportuniste.

71 ans qu’elle observait, qu’elle épiait, qu’elle espionnait, tapie au fond des caves, dans les arrières boutiques des petits bourgeois, dans les officines de la très catholique république romaine, sur les coins de tables des arrières salles de bars miteux.

71 ans qu’on l’apercevait à peine, réfugiée derrière ses « rideaux » qui lui donnaient pignon sur rue et que l’on nomme « parti ».

Le FN est une aporie juridique et on ne sort d’une aporie qu’en faisant demi-tour, qu’en reprenant tout au début.
Encore faut-il le vouloir et pour le vouloir il faut d’abord vouloir s’en débarrasser.

A qui profite le crime ? Est la question qui s’impose, que je pose, mais qui la relayera ?
 

Mais la bête immonde n’est pas une exclusivité du FN et la France qui s’annonce le démontre déjà.
C’est aussi celle de Fillon et c’est celle de Macron. C’est celle de la représentation, celle ou les cons sont légions.

Le jour de la grande soumission du peuple au régime représentatif avance à grand pas.
N’oubliez pas. Non, surtout n’oubliez pas, qu’on ne vote jamais contre dans une élection. D’abord parce qu’on ne vote pas, on élit. On donne son aval, sa voix, son pouvoir de citoyen. Donc on se soumet (met en dessous) à ses représentants. On croit en eux puisque qu’on leur fait confiance vu qu’on leur cède tout ce qui fait de nous des citoyens, sans aucune restriction, sans aucune condition et sans aucun recours.  

Non, on ne vote jamais contre quand on élit. On vote pour un autre, pour faire barrage, pour ne pas perdre la farce, pour un devoir à accomplir que le régime a créé de toute pièce pour se protéger de nous.
Et oui, on vote pour, donc on cautionne, on adhère, on signe même le beau registre des « a voté » pour bien laisser une trace écrite de notre voeu d’allégeance… 

Seulement voilà, en 2017 c’est à la bête immonde que tous diront oui.

Hollande en a donné les prémices, en ne faisant rien de ce qu’il avait annoncé. Il a préparé le terrain en quelques sorte.

Ne dit t’on pas du socialisme qu’il est la salle d’attente du fascisme ?
71 ans qu’elle attend la bête immonde. C’est son heure, c’est maintenant. 

Et si rien ne se passe avant l’élection, elle s’installera là, forte, renforcée comme jamais parce que l’homme sait et que s’il ne voit pas c’est qu’il ne veut pas voir.

Elle aura alors plein d’énergie vital à sucer de ses crocs pour alimenter les haines qui déjà prolifèrent. 

Pensez y …   

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article